Bourse de Recherche 2020

 

L’association DMLA a octroyé une Bourse de Recherche pour le développement d’un système de Chirurgie Oculaire Rétinienne Robot-assistée visant à restaurer la vision chez les patients atteints de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Le Docteur Reza LADHA a reçu une bourse de recherche de l’Association DMLA dans le cadre de son Doctorat, fruit d’une récente collaboration entre l’Université Libre de Bruxelles (ULB), les CHU St Pierre et Brugmann ainsi que la société de robotique médicale Preceyes, leader mondial dans la chirurgie ophtalmique robot-assistée de précision.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une des causes principales de cécité dans le monde. On estime à 196 millions, le nombre de personnes atteintes de DMLA en 2020 dont 11 millions souffriront d’une perte sévère et permanente de leur vision centrale.

Les avancées récentes en matière de thérapie génique ont démontré qu’il sera possible d’améliorer la vision des patients atteints de DMLA en administrant ces agents directement dans l’espace localisé sous la rétine maculaire.

Cependant, l’administration standardisée et reproductible des solutions de thérapie génique dans l’espace sous rétinien est actuellement limitée en pratique clinique en raison des limitations physiologiques de la dextérité humaine qui n’est pas capable d’offrir le niveau de précision et de répétition requis pour une telle tâche.

Le développement de la technologie robotique offre une solution idéale pour contribuer à dépasser cette limitation.

La bourse de recherche octroyée par l’Association DMLA sera utilisée pour développer un système d’assistance robotisé de haute précision pour la thérapie génique de la DMLA, reposant sur l’optimisation du Preceyes Surgical System, la plateforme de chirurgie robot- assistée ophtalmologique la plus avancée au monde. La technologie robotique sera couplée à des technologies de visualisation par tomographie en cohérence optique (OCT) en temps réel, qui apportent au chirurgien une visualisation sans précédent des microstructures localisées sous la surface du champ opératoire et par conséquence non accessibles à l’œil humain. Des senseurs de distance et de mouvement seront couplés aux instruments afin d’assurer une extrême sécurité durant la navigation chirurgicale vis-à-vis des délicates structures oculaires avoisinantes.

Le Docteur Laure Caspers, promoteur du projet à l’Université Libre de Bruxelles explique :

« La thérapie génique appliquée aux maladies rétiniennes en elle-même n’est pas nouvelle et nous travaillons sur ce sujet au laboratoire depuis de nombreuses années. Le problème est qu’actuellement la translation du concept à la pratique clinique avance peu pour une série de raisons dont l’une des principales est la difficulté chirurgicale pour acheminer la thérapie génique de manière sécurisée et efficace au bon endroit dans l’œil. »

Le Professeur Marc de Smet, promoteur du projet et CMO de Preceyes explique :

« Ce système hautement innovant permettra aux chirurgiens d’effectuer des manœuvres complexes sans tremblements avec un niveau de précision beaucoup plus élevé que ce qu’il est possible de proposer actuellement. Nous envisageons ce développement comme une étape logique dans l’intégration de l’homme, de la machine et de l’ordinateur pour l’exécution la plus sûre et la plus reproductible de manœuvres microchirurgicales sans précédent. »

Le Professeur François Willermain, promoteur du projet et Chef du département d’ophtalmologie du CHU St Pierre explique :

« Ce projet répond à un besoin réel et représente un travail multidisciplinaire entre chirurgiens de la rétine, ophtalmo-généticiens, ophtalmo -immunologistes et ingénieurs. Avec des millions de patients souffrant de DMLA partout dans le monde, il a un impact potentiel très vaste. Réussir à administrer de manière sécurisée, efficace et reproductible des traitements de thérapie génique dans l’espace sous rétinien représente sans aucun doute une étape importante dans la recherche ophtalmologique. »

Pour plus d’informations ou si vous souhaitez soutenir ce projet :

Veuillez contacter le docteur Reza LADHA, chirurgien ophtalmologiste, chercheur responsable de ce projet et récipiendaire de la bourse de Recherche de l’Association DMLA à l’adresse électronique suivante : rladha@ulb.ac.be